Avis sur Double Jeu, Magik T1

 

 

 

L’avis de Christophe sur Booknode et Amazon : Mutant & magie : un combo gagnant !

Après nous avoir laissé orphelin de l’univers des Loups de Riverdance, HV Gavriel nous revient avec un nouvel univers fantastique, et quel univers ! Dans une dystopie post troisième guerre mondiale, une attaque biochimique a vu l’émergence de mutants ayant développés de pouvoirs spéciaux : télékinésie, manipulation des éléments, de l’esprit… Ca vous rappelle quelques chose ? Normal, mais je vous rassure pas de professeur chauve télépathe en chaise roulante 🙂

Tout comme les comics en question, la mutation est l’occasion d’évoquer les sujets de société autour de la diversité et l’acceptation de la différence. Spoiler alert : tout comme dans notre réalité, la haine et le racisme l’emportent malheureusement, même si des évolutions positives apparaissent progressivement.

L’histoire se centre autour d’une nouvelle brigade mixte humains-mutants qui soutient le FBI, la police de San Diego et le SWAT, notamment pour les actes impliquants des mutants. On suit particulièrement un duo composé de jumeaux, Kat, humaine formée par le FBI et son frère Kit, passé par l’armée et la police.

Ce premier tome permet de poser le décor, de faire connaissance avec les personnages et leur passé. On y retrouve ici l’un des principaux talents de HV : nous proposer des personnages touchants, attachants, variés dont on trouve très vite amoureux. J’adorerais les rencontrer, devenir ami avec eux. J’apprécie notamment qu’on suive les personnages dans leurs activités professionnelles et leur quotidien, ce qui les rend plus familier et permet à l’auteure de nous glisser des scènes olé-olé (ce qui est une autre de ces talents, les passages sont vraiment hot – même si on a connu plus hot). Les enquêtes deviennent un moyen de mettre en place plusieurs intrigues en parallèle qui permettent d’appréhender la richesse de ce nouvel univers. La principale sera le fil conducteur de l’histoire, et on sent que certaines intrigues secondaires seront probablement approfondis dans les prochains tomes. Ce qui nous augure de belles aventures à venir, dire qu’il va falloir attendre un an pour le prochain, comment vais-je tenir ? Probablement en relisant les Loups de Riverdance d’ici là.

En résumé : si vous ne l’avez pas encore commencé, que vous étiez fan des Loups, ou que l’univers des Mutants vous fascinent, stoppez tout et précipitez vous pour vous le procurer !PS: SVP HV, rassure-moi, on reverra Kellen ?

*

 Un excellent premier tome, c’est même un petit coup de coeur. L’univers est génial, bien développé et ne demande qu’à évoluer encore. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, surtout à Kit même s’ils m’ont tous les deux touchée à leur manière. L’intrigue est bien menée. C’est original, prenant, addictif et j’en veux encore ! Voir l’intégralité de la chronique ici :  Les lectures de Titou 

*

Yoyan69 en Diamant sur Booknode :

Encore une fois H.V Gavriel m’a transporté dans son monde. Après les loups de riverdance que j’ai adoré, elle nous emmène dans une nouvelle série époustouflante avec Magik. Kit et Kat sont des personnages attachants que j’ai adoré suivre tout au long de leurs enquêtes et sur le plan personnel. Encore une fois H.V. Gavriel m’a fait passer par toutes les émotions dans ce tome. Grâce à sa plume elle nous tiens en haleine tout au long de l’intrigue et le suspense dur jusqu’à la fin. J’ai hâte de lire la suite pour pouvoir poursuivre les enquêtes non résolues et de savoirs comment vont évoluer les relations amoureuses de Kit et Kat.

*

La chronique de Sophie : Pour ce premier tome de sa nouvelle série, on reconnaît vraiment le talent de H. V. Gavriel, qui sait nous proposer un juste milieu entre installer un « nouveau monde » (soit les modifiés qui sont enfin autorisés à vivre parmi les humains), planter un contexte (la naissance de l’agence fédérale de police mutante) créer des personnages nuancés et évolutifs (dont nos jumeaux, l’homme, Kit, ex-soldat et la femme, Kat, agent du FBI) et alors nous embarquer dans plusieurs enquêtes simultanées ou danger, action, et réflexion se mélangent avec bonheur. Je dis franchement que j’ai grimacé en lisant les premières pages, parce que j’ai maintes fois pu lire des intrigues au sein d’un nouveau monde mutants/humains en cohabitation et qu’il semblait ne rien avoir de nouveau sous le soleil… mais rapidement, au bout d’une trentaine de pages, le roman devient de plus en plus original et passionnant.
En effet, il y a deux très bonnes idées : la première c’est l’alternance des deux points de vue, non pas des futurs « amants » comme souvent, mais le frère et la sœur, très différents l’un de l’autre, très complices, même fusionnels certaines fois… et qui pourtant se dissimulent quelques secrets. Kit, le charmeur, est extraverti avec certains pouvoirs (pas tous dévoilés) est aussi exaspérant qu’attachant, véritable chien fou que son patron (a bien du mal à canaliser). Leur relation est très prometteuse et offre des étincelles ! Quant à Kat, autiste asperger, elle est obsessionnelle, introvertie et a beaucoup de mal à communiquer avec les autres.
La seconde bonne idée, c’est bien évidemment, le quotidien professionnel qui peu à peu nous est raconté, avec les premières enquêtes et le balbutiement de cette agence fédérale à laquelle personne ne croit vraiment et qu’il faut pourtant faire exister : leurs réussites mais aussi leurs échecs… les liens entre les agents qui peu à peu se solidifient, la complicité naissante, l’incompréhension entre certains… H.V. Gavriel met en scène toute une gamme d’émotions, de sentiments, le ressenti de nos deux héros, leurs frustrations comme les avancées. Les enquêtes policières anodines ou importantes, très différentes les unes des autres se succèdent ou s’entremêlent, alors que nos deux héros tentent de mener de front une vie amoureuse… à leurs risques et périls ! Je remercie également l’autrice de ne pas nous avoir inondé de scènes de sexe… les seules qui sont présentes font avancer le récit et intensifient les sentiments de chacun.
J’ai, en fait, dévoré ce pavé avec délectation. Et franchement, j’espère que le second tome suivra d’ici quelques mois parce que je suis devenue accro à Kit (petite faiblesse pour lui tout de même) et à Kat ! Pour découvrir les avis de Marnie, c’est par ICI

*

Crispin sur Amazon :  Magnifique Génialissime !

Un début de série fantastique.
Quelle merveille ! Je retrouve avec bonheur la plume addictive de HV Gavriel. Elle nous entraine dans un nouvel univers fantastique où se côtoient humains et magiks. Un monde où les magiks peinent à avoir les mêmes droits que les humains. HV plante un décor très riche et des personnages hauts en couleurs. Kit et Kat les jumeaux flics font partis d’une nouvelle unité d’intervention mixte dirigée par le ténébreux Grégory. Cette unité, juste créée, encore si fragile est confrontée aux discriminations de leurs collègues des autres unités d’elites et ne doit pas se louper dans ses enquêtes. Enquêtes compliquées par les aptitudes des magiks.
Kat est touchante et Kit est vrai génial j’ai vraiment hâte de voir l’évolution de ce personnage. Et que dire de Grégory haaaaa…hummm lui j’attends avec impatience qu’il flanche vraiment et croque consciemment sa barre chocolatée.😍

*

Cathy sur Amazon : Je l’ai dévoré

Un de mes coups de cœur de l’année 2019. J’y retrouve tout ce que j’aime. Un monde imaginaire dans lequel on s’immerge facilement. Des personnages aboutis et une histoire sans temps morts. Je remercie HV Gavriel pour cette lecture. Même si la romance n’est pas au premier plan et que j’aurais souhaité ( on peut toujours demander,lol) plus de rapprochement entre Kit et son boss, cette tension sous jacente, tout au long du roman a comblé cette part d’envie. J’avais un peu peur de la narration des deux points de vue ( frère et sœur) mais cela se fait de manière naturelle et ne m’a pas dérangée. J’attends la suite avec grande impatience.

 

*

H.V Gavriel. Voici un nom d’autrice que je connais pour l’avoir souvent vu passer lors des préparations de sorties, mais dont l’écriture m’était encore inconnue à ce jour. Heureusement grâce à ce premier tome de « Magik », le mal est réparé et je vais m’empresser de vous dire que je ne suis pas près de l’oublier.
Car non seulement elle nous a concocté une histoire époustouflante pleine de magie, de mysticisme et de réalités troublantes, mais elle nous offre également par la même non pas une, mais deux romances palpitantes qui méritent toute notre attention.  Découvrez l’intégralité de la chronique sur Voluptueusement vôtre

*

Irkyno sur Amazon
Alors certes, le thème des mutants a déjà été maintes fois exploité que ce soit dans le cinéma, la littérature ou la bande dessinée, mais en employant les termes très forts de ségrégation, de lynchage et d’apartheid, l’autrice parvient vraiment à nous écoeurer de l’espèce humaine avec sa peur/haine des différences. Face à une société où les droits des minorités gagnent enfin un peu de terrain, mais où l’on devine qu’ils peuvent à tout moment être abolis, on aimerait peut-être un Kit plus sombre et peut-être plus « soumis », mais non, l’autrice choisit de cacher les nombreuses fêlures de son héros derrière une attitude rebelle et une façade lumineuse faite de sourires pleins de gouaille même si les larmes ne sont jamais loin… et on aime ça ! J’ai aimé aussi la profonde du lien qui le lie à sa sœur jumelle, Kat. En parlant de Kat, j’avoue avoir éprouvé un peu moins d’empathie pour elle (on est fan de m/m ou on ne l’est pas !), mais on ne peut que remercier l’autrice d’avoir développé un beau personnage féminin à la psychologie tout aussi intéressante que celle de son frère jumeau. Quant à l’histoire, j’ai hâte d’en connaître la suite, car l’intrigue est solide et le personnage d’Anderson reste encore bien mystérieux…

*

Il y a quelques années, j’ai tentée l’aventure des Loups de Riverdance afin de découvrir la plume d’H.V. Gavriel et malheureusement, le feeling ne m’a pas permis de continuer. Je n’ai pourtant pas freiner quand on m’a présenté cette nouvelle saga, Magik. Ce coup-ci, un coup de coeur ♥

Dès le prologue, j’ai plongé dans l’histoire ! L’auteure modifie un évènement de notre Histoire pour engendrer une troisième Guerre Mondiale et ainsi nous propulser dans un monde qui est au final le nôtre, mais avec des êtres ayant une modification génétique, leur offrant des dons. C’est ainsi que nous faisons connaissances de nos protagonistes, des jumeaux, Kat et Kit -Richard de son vrai nom. Après de nombreuses années à dompter leurs dons et se faire une place, ils intègrent l’Agende Fédérale de Police Mutante. Dès leur première mission, ils signent un gros chamboulement dans leurs vies …  Lire l’intégralité de la chronique d’Audrey : Le coin d’Audrey

*

J’ai découvert cette auteure en 2014 avec sa saga M/M Les loups de Riverdance (chronique du tome 1 ici), aussi je m’attendais à retrouver des personnages homosexuels, ce qui a bien sûr été le cas. H.V Gavriel a le don de mélanger romance, surnaturel et univers complexe, tout pour plaire aux lecteurs de bit-lit !
Là où Magik est différent des Loups de Riverdance, c’est que le monde créé par l’auteur est absolument incroyable. C’est bien fait et dès les premières pages, on se dit que ce que cela va être génial ! (…) La plume de H.V Gavriel est toujours aussi entraînante et ses personnages toujours aussi bien travaillés sur le plan psychologique.
Voir l’avis complet de Didi Conseil  sur Les petits livres

*

J’ai tout simplement adoré ce livre. J’avais déjà eu l’occasion de lire des livres de cette autrice donc je savais que j’allais apprécier, mais c’est quand même une très bonne surprise. (…) J’ai adoré ce livre, car il reprend des structures de livre que j’adore, mais en réussissant avec des idées très simples à ce démarqué et ce n’est pas facile. Les personnages sont attachants et ils ont un background approfondi. On a un univers bien construit, des romances génial (même si les jumeaux tombent amoureux bien trop vite à mon goût). Donc, malgré les quelques petits défauts de rien du tout, je suis sous le charme.  La chronique de Tomo lecture intégrale, c’est sur Je ne suis pas une littéraire

*

Client Amazon : Attendu depuis un moment après Les Loups de Riverdance, j’ai eu le privilège de recevoir un exemplaire papier dédicacé de l’auteur ! Ne voulant pas abimer mon livre, j’ai décidé de le prendre en format Kindle pour l’avoir avec moi tout le temps.
Dès les premiers mots, on est directement happé par ce nouveau récit emplit de magie et de mutant le tout en suivant l’intrigue d’une enquête policière que l’on devine compliquée dès le début. On s’attache aux deux personnages principaux : Kit et Kat. Ils essayent de faire face chacun à une réalité qu’ils ont du mal à appréhender de par qui ils sont et surtout par rapport aux regards des autres. Mais ils peuvent compter l’un sur l’autre ! Arriver au dernier mot, on en redemande encore ! Ce doit être l’arme secrète de l’auteur : faire en sorte que l’on soit en manque pour se jeter sur le prochain tome !
Merci infiniment de nous faire voyager parmi tous ces personnages haut en couleur

*

ishtar76  sur Babelio

J’avais déjà été séduite par la série « les loups de riverdance »(du moins le tome 1, je n’ai pas encore tenté les autres tomes), une romance paranormale et gay qui m’avait parfois émue parfois fait sourire (d’indulgence souvent), même qui restait assez simple de mon souvenir. Là on passe clairement à un autre niveau.

Je ressors de cette lecture en ayant l’impression que l’auteur a mûri et nous offre un roman qui reprend un peu le fantasme classique du relativement jeune homo qui a besoin d’un homme fort, plus âgé pour le guider voire le structurer. Mais qui construit en parallèle un véritable univers qui oscille entre dystopie et uchronie, un peu de suspense et surtout d’autres personnages qui sont hétéros. C’est là une autre différence entre ce livre et les précédents ouvrages de l’auteur ; auparavant tout était centré autour du monde gay, tous les personnages ou presque l’étaient et au fond, il n’y avait que cela d’important. Ici, même si le personnage central est homosexuel, il se partage la vedette avec une autre héroïne qui est hétéro. D’autres personnages, qui vont à mon sens prendre encore plus d’ampleur dans les tomes suivants, sont hétéros. Même si je n’ai rien contre la culture gay, j’ai apprécié que la romance gay retrouve sa place naturelle, normale et que l’on retrouve un univers aussi diversifié que dans la vie réelle. Cela a permis de plus au reste de l’histoire de se développer pour créer une intrigue sur la jumelle, dont on va certainement en apprendre plus dans les tomes suivants je suppose, et du suspense dans une enquête policière, voire deux si l’on compte aussi celle qui est en fil rouge sur les trois quart du roman et qui j’espère reviendra rapidement sur le devant de la scène.

Même le ton de l’écriture est plus mature et fait preuve d’une maîtrise certaine. Il n’est pas si facile de mélanger les genres, tout en assurant un bon équilibre entre eux. Et là, l’auteur y parvient très bien, même si la romance est peut-être un poil plus présente.

Au final, j’ai été emportée par cette lecture que je recommande aux amateurs de la fantasy urbaine, de la romance MM et hétéro, des enquêtes policiers etc.. (même pas de la bit lit car pour moi ce n’en est pas vu qu’il n’y a pas de « crocs »)

*

Alouqua Lecture   sur Babelio

Eh bien avec ce premier tome, le niveau de cette nouvelle saga de H.V. Gavriel est dès plus élevé ! Cela promet pour la suite ! Imaginez un peu que nous sommes ici avec un premier tome, que c’est donc celui qui nous donne les bases de l’intrigue, qui nous présente les personnages et l’univers dans lequel nous allons évoluer. Mais l’auteure ne s’arrête pas à une intrigue captivante, elle nous offre… attention… deux romances par la même occasion, les amateurs vont être ravis ! Je tiens à souligner que si vous pensez que cela fait beaucoup à gérer en même temps, l’auteure a relevé le défi avec brio ! Rien de trop, tout est savamment dosé, et vous serez simplement frustré d’arriver à la dernière page ! Ooooh que oui, les 500 pages de ce premier opus ont défilés à une de ces vitesse ! En tournant la dernière page, je me suis dit « quoi, déjà ? ». Cela vous donne une idée d’à quel point je me sentais bien dans ce monde sorti de l’esprit de l’auteure !

Et si je vous parlais un peu des personnages ? Kathleen et Richard sont jumeaux, et pourtant, vous comprendrez rapidement que leur vision de l’avenir est totalement différente. Si j’ai franchement apprécié Kathleen, je suis tombée sous le charme de Richard ! C’est une des choses que j’ai adorée dans ce livre, que des jumeaux soient tellement différents. D’ailleurs, les chapitres sont alternés, ce qui nous permet de voir les choses de deux manières différentes, et je trouve cela des plus intéréssants. Au-delà de nos jumeaux, il y a d’autres personnages, et heureusement, autrement on s’ennuierait un peu vite ! Je pense que certains d’entre eux vont avoir leurs moments sur le devant de la scène, ou du moins, vont prendre un peu plus d’importance par la suite, et si ce n’est pas le cas, eh bien ce n’est pas un drame, mais je trouve que certains mériteraient d’être un peu plus sur le devant.

Maintenant, un peu de l’univers dans lequel l’auteurs nous plonge ? Eh bien en y regardant de près, on se rend compte que finalement, c’est notre monde avec quelques différences. Un événement de l’histoire a été modifié afin de nous introduire dans celui que nous offre ici H.V. Gavriel. Un monde où certains ont des pouvoirs, comme Richard par exemple, alors que dans une même famille tous ne vont pas forcément en avoir, Kat est humaine alors que son jumeau est un Magik. C’est un monde complexe dont certains mystères nous sont ici révélés, mais qui garde encore quelques parts d’ombres qui ne peuvent que titiller la curiosité.

C’est pour moi, un excellent premier tome, et j’ai hâte de pouvoir y retourner ! #TeamKit ? #TeamKat ? Pour le moment, clairement #TeamKit, mais je suis certaine que Kat a encore pas mal de choses à nous offrir.

*

Après avoir lu et adoré, voire adulé  » les loups de Riverdance « , j’ai retrouvé avec plaisir la plume de H.V. Gavriel, qui nous entraîne cette fois-ci non pas dans un roman bit-lit, mais dans une dystopie et un monde fantastique fait de mutants et d’un soupçon de magie, avec deux histoires parallèles. Un frère, une sœur, deux narrations et deux points de vue différents et un coup de cœur pour la team Kit et Kat, malgré le comportement de Kat que je n’ai pas toujours apprécié par moments. (…)

La plume de H.V. Gavriel est toujours aussi intense et addictive, elle nous décrit un univers un peu parallèle au nôtre, pleins de mystères, riche en détail et percutant. Percutant dans le sens où même si son histoire est purement fictive, elle reprend certains faits actuels, comme la discrimination, l’intolérance, et le racisme avec soin et brio, aussi bien dans la façon où ils sont traités et utilisés que la façon dont on les découvre au fil des lignes. Un effort de la part de l’auteure que j’ai énormément apprécié.

Et comme dans ses précédents romans, H.V. Gavriel nous gâte en nous donnant un panel de personnages attractifs, attachants, mystérieux et plein de charme (team Kit). Après, comme je m’y attendais, elle ne nous dévoile pas tout et laisse planer le doute et une part d’ombre sur certains de ses protagonistes, comme Kit, par exemple, qui aussi lumineux soit-il, cache bien des mystères qu’il me tarde de découvrir dans le prochain tome.

En bref, un premier tome plein de promesses qui a répondu à certaines de mes questions, mais en a tout de même ouvert d’autres. Je suis impatiente de voir où H.V. Gavriel compte bien nous mener et ce qu’elle nous réserve pour Kit et Kat concernant leur avenir, leur relation et savoir jusqu’où ils vont bien pouvoir évoluer.

Rtetrouvez la chronique complète de Angie sur Songe d’une nuit d’été